Retour

Emplois pour les jeunes : le Cap-Breton en mode séduction

En Nouvelle-Écosse, la municipalité régionale du Cap-Breton tente de séduire les jeunes en leur faisant miroiter de nombreuses possibilités d'emploi que laisse présager le départ imminent à la retraite de plusieurs employés municipaux.

« La moitié de la main-d’oeuvre d’environ 800 employés de la Municipalité régionale du Cap-Breton aura 55 ans ou plus d’ici cinq ans », peut-on lire dans un document sur les perspectives d’emploi publié par la municipalité et son conseil jeunesse.

« Plusieurs retraites et nouvelles embauches sont attendues », fait valoir ce dossier.

Il est prévu que des postes de gestion soient à pourvoir dans les cinq prochaines années. On s'attend de plus à des embauches au service d’incendie et au service policier de la municipalité, ainsi qu'à l’administration des travaux publics.

Deanna Best, du département des ressources humaines de la municipalité, croit que celle-ci doit aborder la situation avec enthousiasme.

Déjà en 2017, la municipalité a vu 28 de ses employés prendre leur retraite. Elle pourvoit les postes vacants par des candidats à l’interne lorsque c’est possible, mais ce mouvement de personnel crée de nouvelles ouvertures et des occasions d’emploi pour des candidats de l’extérieur.

Convaincre les jeunes de rester au Cap-Breton

L’imminence de ces nombreuses retraites, espère Mme Best, poussera plusieurs jeunes qui envisagent de quitter le Cap-Breton à reconsidérer leurs projets.

Le Cap-Breton affirme vouloir être « proactif » en matière de recrutement et s’assurer, notamment par l’entremise des réseaux sociaux, que les jeunes sont au courant des occasions qui s’offriront à eux.

Avec les informations de George Mortimer de CBC

Plus d'articles