Retour

Énergies vertes : l'Alberta mise sur les Autochtones

Le gouvernement de l'Alberta a annoncé lundi à Calgary que les Premières Nations devront faire partie intégrante de la deuxième phase de développement des énergies renouvelables dans la province.

L’Alberta souhaite développer 300 mégawatts d’électricité avec des projets où les communautés autochtones joueront un rôle important. Le gouvernement précise que les projets devront être au moins à 15 ou 25 % détenus par des Autochtones pour pouvoir être sélectionnés.

Un geste significatif pour la ministre provinciale de l’Environnement, Shannon Phillips : « Au-delà du potentiel pour notre économie, c’est aussi un geste primordial dans le chemin de la réconciliation et du développement des communautés autochtones. »

Quelques Premières Nations se montrent déjà intéressées.

La Première Nation de Blood a indiqué qu’elle prévoit un développement éolien de 200 mégawatts. Son chef Roy Fox a lancé que sa communauté avait « l’expertise, le financement et était prête », avant d’ajouter qu’elle prévoyait de construire le projet sur ses terres. La Première Nation aurait conclu un accord avec Indigena Capital, une firme basée en Utah qui finance des projets de développement autochtone.

Panneaux solaires

La Première Nation de Chiniki s’est aussi dite intéressée par un projet de développement solaire.

« À travers le Canada, les Premières Nations n'ont pas toujours autant d'argent que les communautés albertaines, car celles-ci touchent des redevances liées au gaz et au pétrole. Ce projet créé une occasion de diversifier leur économie », indique Guy Lonechild, le directeur de la First Nations Power Authority of Saskatchewan, un organisme qui fournit un appui aux communautés autochtones qui souhaitent se développer.

Les projets sélectionnés obtiendront un contrat de 20 ans avec le gouvernement de l'Alberta.

Le gouvernement de Rachel Notley souhaite développer 5000 mégawatts d’énergie renouvelable d’ici 2030. Les soumissions de projet devront être déposées au printemps et les projets sélectionnés seront annoncés à la fin de l’année.

Plus d'articles