Retour

Entente de principe pour les infirmières de la Fiat-Chrysler; vote jeudi

Les infirmières de la Fiat-Chrysler à Windsor ont atteint une entente de principe en conciliation avec leur employeur, tard vendredi dernier. Elles passeront au vote à savoir si elles acceptent l'entente ou non jeudi.

Entretemps, elles seront au travail. C’est ce qu’affirme Vicki Mckenna, première vice-présidente de l’Association des infirmières et infirmiers de l’Ontario, le syndicat qui les représente.

Les infirmières qui travaillent à l’usine Fiat-Chrysler de Windsor ont menacé de faire la grève, la semaine dernière. Elles demandent une amélioration de leurs conditions de travail. Selon elles, leurs salaires n’ont pas augmenté depuis les années 1990.

Plus d'articles

Commentaires