Retour

Enthousiasme au sujet du projet de mine à ciel ouvert près de Schefferville

Les organismes économiques de la région de Sept-Îles s'attendent à des retombées intéressantes, en lien avec le projet de mine de fer Howse Minerals, situé à 25 kilomètres de Schefferville.

Développement économique Sept-Îles se réjouit que les travaux d’extraction de minerai de fer pourraient commencer dès le mois d’août.

Le président de l’organisme, Marc Brouillette, souligne que malgré la petite taille de la mine, ses activités auront des retombées positives à Sept-Îles d'où le minerai sera expédié par bateau.

La minière, une filiale de la coentreprise détenue à 78 % par Tata Steel Minerals Canada, prévoit extraire jusqu'à 46 millions de tonnes de fer annuellement pendant environ 15 ans.

Selon la présentation du projet au ministère de l'Environnement, la compagnie estime que près de 40 emplois seront maintenus ou créés.

De son côté, la directrice des communications pour la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire, Émilie Paquet, souligne que le projet est attendu à Pointe-Noire. Elle précise cependant qu’aucune entente n’est encore signée.

« Au niveau des discussions, c'est extrêmement préliminaire, par contre, c'est certain que ça signifie une augmentation du volume à la société ferroviaire et portuaire et évidemment, plus il y aura de volume, plus il y aura d'emploi créé chez nous », déclare-t-elle.

Le projet de mine fer de la compagnie Howse Minerals a reçu cette semaine l'approbation du ministère fédéral de l'Environnement.

Avec les informations de Katy Larouche

Plus d'articles