Retour

Environ 8000 millionnaires ont immigré au pays en 2016

Le Canada a attiré environ 8000 millionnaires l'an dernier, se classant tout juste après l'Australie et les États-Unis au rang des destinations les plus populaires, selon un rapport de New World Wealth.

Le rapport indique que l’Australie en a reçu approximativement 11 000, alors que les États-Unis ont accueilli 10 000 millionnaires.

La firme de recherche de marché sud-africaine indique que l’afflux de millionnaires au Canada provenait d’une migration à grande échelle de la Chine vers Vancouver et de l’Europe vers Toronto et Montréal.

Le nombre de millionnaires migrants dans le monde serait passé de 64 000 en 2015 à 82 000, selon les évaluations de New World Wealth.

En quête de sécurité

Une meilleure éducation et une plus grande sécurité personnelle ont poussé ces gens fortunés à chercher une nouvelle destination, indique le directeur de recherche Andrew Amoils à CNBC.

Ils veulent les meilleures écoles pour leurs enfants et se sentir en sécurité. Le climat, les soins de santé et la propreté suivent après ces deux grandes motivations.

Andrew Amoils, directeur de rechercher chez New World Health

La plupart des riches migrants qui prisent l'Australie, les États-Unis et le Canada viennent notamment de la France, de la Chine et du Brésil.

L’Hexagone aurait perdu 12 000 millionnaires à cause des impôts élevés pour les plus nantis et des tensions croissantes sur les enjeux religieux, analyse M. Amoils.

Du côté de la Chine, c’est plutôt 9000 personnes qui se sont tournées vers de nouveaux horizons. Au Brésil, ils seraient 8000 à avoir quitté le pays, selon le rapport.

« Au moins en Chine, les millionnaires qui sont partis ont été remplacés par un nombre encore plus grand de nouveaux riches. Mais on pourrait aussi soutenir que la France n’a pas cette même capacité. Il y a donc raison de s’inquiéter », fait remarquer le directeur de recherche.

Des immigrants que le Canada veut attirer

Le rapport fait état seulement des millionnaires qui ont changé de pays depuis au moins six mois. Ceux qui ont acheté une propriété ou obtenu une citoyenneté dans un pays où ils mettent rarement les pieds ne sont pas pris en compte.

Selon le groupe de recherche, un millionnaire possède des avoirs d’au moins 1 million de dollars américains, sans compter sa résidence principale.

En 2015, le Canada avait lancé un projet pilote afin d’attirer 60 millionnaires au pays. Toutefois, l’an dernier, le programme avait obtenu seulement sept candidats. L’Australie a aussi mis sur pied un programme similaire en 2012.

La situation géographique de l’Australie près des marchés asiatiques émergents en fait une destination des plus stratégiques au niveau des affaires, selon New World Wealth.

Plus d'articles