Retour

Équité fiscale : Bernard Landry appuie Peter Simons

L'ex-premier ministre du Québec Bernard Landry appuie l'homme d'affaires Peter Simons qui milite en faveur de l'adoption de politiques de taxations équitables.

« Il s’agit d’un principe inviolable », souligne M. Landry, faisant ainsi allusion aux géants du commerce international qui ne sont pas imposés de la même façon que les entreprises implantées au Québec depuis plusieurs générations.

Il s’explique bien mal la récente entente entre le gouvernement fédéral et Netflix.

« Ce n’est pas acceptable. Tout le monde doit être traité également sur le plan de la fiscalité. D’ailleurs, c’est une règle internationale. Ça s'appelle le traitement national. [Les entreprises] doivent se comporter comme celles d’ici », dénonce-t-il.

L’ex-ministre des Finances appelle les gouvernements à élaborer des règles applicables à toutes les entreprises, sans exception.

Bernard Landry était de passage à Québec pour donner une conférence intitulée « Le Québec dans l'économie mondiale : de la Révolution tranquille à la Révolution numérique ».

Avec les informations de Guylaine Bussière

Plus d'articles

Commentaires