C'est une question importante pour beaucoup de résidents aux prises avec les inondations au Nouveau-Brunswick depuis quelques jours et qui pourrait devenir critique quand viendra le temps de réclamer de l'aide financière de la province. Un courtier d'assurance fait le point.

Beaucoup de gens sont surpris d'apprendre qu'ils peuvent s'assurer en cas d'inondation. Seulement une partie des compagnies d'assurance du Nouveau-Brunswick offre ce genre de couverture, et ce, depuis quelques années.

« Dans le résidentiel, c'est disponible environ depuis 2015, explique Mike St-Onge, courtier d’assurance chez Archway Assurance. En 2018, ce n'est pas tous les assureurs qui l'offrent à leur client, mais ça s'en vient. C'est juste une question de temps. »

Certaines conditions s'appliquent

Certaines conditions à respecter lorsque vient le temps de s'assurer en cas d’inondation. Par exemple, certaines zones jugées fortement à risque sont plus difficilement assurables.

« Peut-être que l'assureur ne voudra pas offrir la couverture parce qu'il y a trop un gros risque. Ou peut-être offrir avec une prime élevée ou un plus haut déductible. »

Les compagnies qui offrent la couverture en cas d'inondation s'assurent en général de le mentionner à leurs clients pour qu'ils soient au courant de cette possibilité.

« Si notre client dit carrément non, je ne suis pas intéressé, je ne suis pas à risque, ou toute autre raison, naturellement on respecte ça. On va demander de signer normalement un document pour confirmer par écrit que le client a refusé la couverture. »

Pas d'assurance, pas d'aide de la province?

C'est à ce moment-là qu'il faut faire attention, puisque si un client refuse la couverture, il peut également se faire refuser l'aide financière de la province.

« Malgré qu'on sympathise avec ces personnes qui sont affectées, on ne veut pas que le gouvernement devienne essentiellement l'assureur, explique le premier ministre Brian Gallant. Alors on veut quand même que les gens prennent leur assurance si c'est possible. »

Avec les événements des derniers jours, le bureau de l'assurance du Canada recommande aux résidents affectés par les inondations de contacter rapidement leur assureur dès les prochaines semaines, que ce soit pour vérifier qu'ils sont bel et bien assurés ou bien pour déclarer des dommages à leur propriété.

Avec les informations de Kassandra Nadeau-Lamarche