Retour

Étude faisabilité pour le projet de gazoduc dans le parc industriel de Matane

Ottawa octroie 200 000 $ au Fonds d'innovation et de développement économique local (FIDEL) de la Matanie pour la réalisation d'une étude de faisabilité en vue de la construction d'un réseau de gazoduc autonome dans le parc industriel de Matane.

Un texte de Catherine Poisson, avec la collaboration de Brigitte Dubé

L'étude, qui vient d'être entreprise, coûtera un peu plus de 500 000 $ et sera réalisée conjointement avec la compagnie Énergir, anciennement Gaz Métro. Elle s'ajoute à une première étude réalisée plus tôt cette année au coût de 300 000 $.

Selon le directeur innovation et développement du FIDEL, Jean Langelier, ce gazoduc serait une première au Canada.

Les avantages sont la réduction des coûts pour les industriels, de l’ordre d’à peu près 40 % dans certains cas et la réduction aussi de l’empreinte écologique, a-t-il fait valoir.

On estime à 5200 tonnes la réduction des gaz à effet de serre pour les entreprises actuelles.

Le gouvernement du Canada espère faire de ce gazoduc un projet pilote à Matane qui pourrait être reproduit ailleurs au pays. Selon M. Langelier, le projet devrait se concrétiser d'ici 24 mois. Il ajoute que la réponse du milieu industriel de Matane est excellente.

De son côté, la Ville de Matane contribue à hauteur de 100 000 $ et Énergir fournit le reste du financement.

1,2 million pour les Cuisines gaspésiennes

Par ailleurs, le député d’Avignon-Matane-Matapédia, Rémi Massé, avait choisi de faire cette annonce à l’usine des Cuisines gaspésiennes, où il a confirmé une aide financière de Développement économique Canada de 1,2 million de dollars.

L’entreprise a investi 7,5 millions de dollars pour moderniser ses équipements, ce qui lui permettra de doubler la production. Les travaux ont déjà été réalisés. Selon Enrico Carpinteri, l'usine devient l'une des plus performantes du genre au Québec.

Ça fait de nous un joueur majeur, même si nos compétiteurs sont 10, 20, 100 fois plus gros que nous, a-t-il expliqué.