Retour

Évaluations foncières plus fréquentes au Nouveau-Brunswick grâce à des photos aériennes

Le Nouveau-Brunswick planifie l'évaluation foncière de plus de 464 000 propriétés à l'aide de photographies à haute résolution prises par des avions ces dernières années.

Ces images permettent aux évaluateurs de faire leur travail dans le confort des bureaux de Service Nouveau-Brunswick. Les évaluateurs peuvent mesurer les aires de surface et les distances entre les propriétés à l’aide des photographies et d’un programme informatique.

René Landry, directeur de la modernisation des services d’évaluation foncière du Nouveau-Brunswick, explique que la nouvelle méthode est mise en oeuvre pour que l’évaluation reflète davantage la valeur marchande des propriétés.

Les évaluations avaient lieu de huit à dix ans ou lors de la vente d'une propriété, précise M. Landry. Tout changement important apporté aux propriétés durant ce laps de temps pouvait entraîner des hausses subites d’impôt foncier à la suite de la nouvelle évaluation. Avec la nouvelle méthode, les autorités comptent évaluer les propriétés tous les deux ans en milieu urbain et tous les quatre ans en milieu rural.

Plus de revenus pour Moncton

Pour déterminer la valeur d’une propriété, les évaluateurs tiennent compte de plusieurs facteurs, dont son emplacement, son âge, sa taille, la qualité de son entretien, les ajouts (par exemple un garage) et les rénovations (par exemple l’aménagement d’un sous-sol).

À Moncton, par exemple, les changements apporteront plus de revenus à la Municipalité. John Martin, directeur des finances de Moncton, affirme que lorsqu’il a présenté le budget 2017, les autorités provinciales lui ont indiqué de s’attendre à une hausse de 3 % à 4 % des revenus.

M. Martin affirme qu’en étudiant le marché, les quartiers et les données recueillies lors des survols de la ville, le provincial a probablement constaté que Moncton ratait des occasions de toucher plus d’impôts fonciers.

Moncton s’attend donc à recevoir 4,2 millions de dollars de plus l’an prochain, estime John Martin. Il a calculé que cela équivaut à 91 $ de plus par propriété.

Les gens peuvent consulter le site Internet de Service Nouveau-Brunswick pour voir les évaluations foncières. René Landry explique que cela permet aux propriétaires de voir ce que valent les autres propriétés de leur voisinage et à quel prix elles trouvent preneurs.

Plus d'articles

Commentaires