Retour

Expansion du champ pétrolifère White Rose à T.-N.-L. : Husky Energy va bientôt passer à l’action

L'entreprise Husky Energy approuvera d'ici quelques semaines son projet d'expansion dans l'ouest du champ pétrolifère White Rose, au large de Terre-Neuve.

Selon des sources citées par CBC, les travaux de construction vont commencer dès ce printemps.

Après avoir passé plus de deux ans à évaluer divers moyens d’extraire le pétrole, Husky a retenu l’option d’une plate-forme de tête de puits qui sera construite à Argentia, près de Placentia. Le pétrole sera pompé à bord d’un navire de production et de stockage.

Le projet ne pourrait mieux tomber pour l’économie de la province, car le nombre d’emplois au chantier de la plate-forme géante Hebron, à Bull Arm, diminue rapidement. Cette plate-forme doit être installée au large de la province plus tard cette année.

Selon les sources de CBC, des unités modulaires de logement seront aussi construites à Terre-Neuve-et-Labrador. Trois entreprises tentent de décrocher ce contrat.

Le projet d’expansion doit prolonger la durée d’exploitation du champ White Rose, qui se trouve à quelque 350 km au sud-est de Saint-Jean. Les deux autres champs pétrolifères présentement exploités au large de Terre-Neuve sont ceux d’Hibernia et de Terra Nova.

Le projet faisait l’objet de doutes depuis la fin de 2014, quand Husky avait annoncé un report de sa décision en raison de la chute des prix du pétrole.

Lorsque le projet avait été annoncé, Husky Energy prévoyait de commencer à extraire du pétrole dans l’ouest du champ White Rose en 2017. Aucune nouvelle date n’a encore été confirmée.

Plus d'articles