Compétitions de curling, de golf, de basketball, de soccer, de badminton et de ski de fond: d'ici 2020, la ville de North Bay deviendra l'un des pôles sportifs du nord de l'Ontario.

Un texte de Frédéric Projean

Au fil d'arrivée: des retombées économiques prévues entre 10 et 12 millions de dollars.

Le coordonnateur du tourisme sportif à la Ville de North Bay, Larry Tougas, était bien fier d'annoncer en conférence de presse tous les tournois sportifs qui seront présentés à North Bay dans les prochaines années.

Ces compétitions sont autant de niveau mondial (comme le Championnat mondial de curling féminin, qui aura lieu en mars 2018) que des tournois scolaires provinciaux.Depuis son arrivée à la Ville, les revenus liés au tourisme sportif ont explosé.

Infrastructures

Larry Tougas estime que la ville est bien pourvue en infrastructures sportives, ce qui l'aide à attirer autant de tournois.

Le frein à la croissance du tourisme sportif, dit-il, c'est le manque d'arénas.

Patinoires et hôtels

Le maire McDonald appuie les propos de son directeur du marketing sur le manque de patinoires.

Il assure que le conseil municipal évalue la situation.

Al McDonald aimerait aussi que davantage d'entrepreneurs construisent des hôtels, pour accueillir davantage de visiteurs.

En attendant, il se réjouit que plusieurs compétitions sportives scolaires se déroulent durant la semaine.

Plan sportif

Au-delà des statistiques, la tenue d'autant de compétitions sportives envoie un message fort à la communauté, croit une enseignante et entraîneure de basketball de North Bay.

Le maire Al McDonald espère à chaque compétition projeter une belle image de sa ville, une image de ville dynamique, dans le but de convaincre les visiteurs d'y revenir, que ce soit comme touriste ou pour y habiter.

Depuis 2013, il estime que le tourisme sportif a attiré 10000 personnes dans sa communauté, ce qui représente 7500 nuitées d'hôtel et des retombées économiques de 6,1 millions$.

Plus d'articles

Commentaires