Retour

Facebook lance un réseau social pour les entreprises

Facebook a lancé, lundi, à Londres, Workplace, une plateforme de communication dédiée aux entreprises et aux organisations privées.

Le concept, jusqu'ici appelé « Facebook at work », est développé depuis deux ans par le géant américain dans ses bureaux londoniens. Il vise à remplacer les intranets, les boîtes courriels et autres moyens de communication.

« Nous remplaçons des choses qui existent déjà en les regroupant dans un seul outil qui permettra aux utilisateurs d'avoir un mur d'information, comme sur leur profil privé, Facebook Live, le videochat, etc. »,  a expliqué Julien Codorniou, directeur général de Workplace.

Un service payant

Produit séparé de la galaxie Facebook, Workplace, dont la couleur dominante est le gris et non le bleu, veut se distinguer du réseau social. Mais 95 % de ce qui a été développé sur Facebook est intégré à Workplace, a annoncé son directeur général.

L'accès à l'interface n'exige pas la création d'un compte Facebook. Par contre, il n'est pas gratuit pour les professionnels. Un tarif de 1 à 3 euros est défini en fonction du nombre d'utilisateurs actifs mensuels et selon la taille de l'entreprise. Toutefois, les organismes à but non lucratif ou les établissements scolaires bénéficient d'un service gratuit, précise M. Codorniou.

Un produit utilisé par de grandes compagnies, dont Canadian Tire

La nouvelle plateforme dont l'objectif est de connecter toute l'entreprise, y compris les salariés qui n'ont pas forcément accès à un poste de travail a été testée en version bêta par un millier d'entreprises dans le monde,  a révélé M. Codorniou. Parmi elles, on trouve le détaillant canadien Canadian Tire, le géant français de l'agroalimentaire, le groupe Danone et le grand établissement financier britannique, la Royal Bank of Scotland.

C'est en Inde où le produit a été le plus utilisé, viennent ensuite les États-Unis, la Norvège, le Royaume-Uni et la France.

Avec Workplace, Facebook doit faire face à des concurrents tels Slack très utilisé par les entreprises en démarrage, et au géant de l'informatique Microsoft qui a étendu son réseau social avec les acquisitions de Yammer, de Skype et de LinkedIn.