Retour

Faillite crève-cœur pour Contact Habitat de la Baie-des-Chaleurs

L'entreprise Contact Habitat, ses trois divisions, Signature, Innovation et Nature, ainsi que la coopérative de solidarité qui en était actionnaire ont été prises en charge par le syndic de faillite Lemieux Nolet au début du mois de février

Un texte de Joane BérubéLa coopérative de Saint-Elzéar-de-Bonaventure doit 1,4 million de dollars à ses créanciers tandis que Contact Habitat a accumulé une dette de 700 000 $.

Les premiers appels d’offres pour la liquidation seront publiés dans les prochains jours et l’assemblée des créanciers aura lieu le 2 mars, explique le syndic autorisé, Martin Poirier. Si tout va comme prévu la liquidation des actifs devrait être terminée à la fin mars.

Spécialisée dans la transformation du bois, Contact Signature produisait notamment des revêtements en épinette, des clins et des moulures, ainsi que des chalets préfabriqués. Contact embauchait entre 11 et 26 personnes selon les besoins.

La coopérative existait depuis une dizaine d’années. Ses fondateurs se disent trop secoués pour commenter publiquement la mise en faillite. Ils ont publié un communiqué sur leur page Facebook

En 2014, la coopérative s’était associée à Huttopia Canada pour usiner de petits chalets. L’entreprise avait alors investi 1,5 million de dollars pour un marché dont les perspectives s’annonçaient prometteuses. Huttopia Canada prévoyait développer 10 sites en Amérique du Nord, soit 400 chalets.

Pour ce faire, l’entreprise Habitat Contact, dont la coopérative et Huttopia sont également propriétaires, a été créée. L’usine a fabriqué une quarantaine de chalets qui ont été installés à l’Hôtel Horizon à Sutton, propriété d’Huttopia Canada. L’entreprise n’a pas développé d’autres sites par la suite et le carnet de commandes d’Habitat Contact est resté presque vide.

Huttopia a commandé 10 chalets à l’hiver 2016, cinq ont trouvé preneurs au New Hamsphire.

Les actionnaires travaillent depuis l’automne 2015 à trouver des solutions pour relancer la production, incluant le développement d’un nouveau modèle d’habitation. Les fonds se sont avérés insuffisants pour lancer cette nouvelle production.