Retour

Fermeture chez Sears Canada : des employés de Windsor sous le choc

L'annonce de Sears Canada, qui vient de se placer à l'abri de ses créanciers, a eu l'effet d'une douche froide sur des employés de Windsor. Leur magasin Sears Home est un des 59 au pays qui vont fermer.

Aucun des employés interviewés n’a accepté de témoigner à la caméra par crainte de perdre une éventuelle indemnité de départ.

Ces employés travaillent à la succursale Sears Home située promenade Legacy dans le sud de Windsor, certains depuis plus de 20 ans. Tous ont appris qu’ils perdaient leur emploi après que l’information eut été diffusée dans les médias par la compagnie.

Ils racontent que le gérant du magasin, qui ne semblait pas plus au fait de la situation, leur a annoncé la nouvelle en milieu de matinée, avant de commencer à joindre les autres employés au téléphone pour les informer.

Ils affirment que les affaires allaient pourtant bien : les quatre rapportent que leurs ventes respectives n’ont fait qu’augmenter au cours des trois dernières années. Ils soulignent aussi qu’un nouvel employé avait même été embauché cette semaine, et devait commencer à travailler lundi.

Toutefois, ils concèdent qu’une incertitude planait au-dessus de leur emploi : Sears Canada affiche des pertes depuis 2014, et la compagnie avait entrepris une refonte de ses opérations il y a 18 mois.

Ils ont entendu parler d’un transfert de certaines opérations vers le magasin Sears de Windsor qui n’est pas touché par les fermetures annoncées par la compagnie, mais ils n’ont pas l’intention d’y postuler pour un emploi.

Des clients déçus

Des clients rencontrés à la sortie du magasin ont exprimé leur mécontentement.

Rick Stevenson dit que sa femme et lui dorment par terre depuis plusieurs jours en raison d’une commande placée auprès de Sears dont la livraison est sans cesse repoussée.

Il commence à se demander s'il recevra ses meubles.

Les employés de la succursale de Windsor, dit-il, lui sont toutefois venus en aide.

Colleen Campo avait l’habitude de magasiner en personne au Sears Home. « Je suis une personne âgée et je n’achète pas en ligne. Alors j’aime pouvoir me rendre en magasin », explique-t-elle.

Elle espère maintenant que l'autre succursale de la ville ne fermera pas ses portes.

La fermeture des 59 magasins entraînera l’abolition d’environ 2900 emplois au pays. Seize magasins sont touchés en Ontario.

Plus d'articles

Commentaires