Retour

Fermeture de deux autres centres de conditionnement physique à Regina

Après la fermeture des centres de conditionnement physique Ladies California Fitness de Regina vendredi dernier, c'est au tour des centres Curves de mettre la clé sous la porte. D'après la Chambre de commerce de Regina, la situation illustre la concurrence importante sur le marché des salles de sport à Regina.

« J’ai le coeur brisé », confie la propriétaire des deux franchises Curves de la capitale, Tracy Thompson, dans une lettre qu'elle a envoyée aux membres du centre pour les informer de la fermeture de l'établissement le 28 février.

Dans la lettre, qui a été publiée sur Twitter, Tracy Thompson explique qu'elle n'a plus les moyens de soutenir l'entreprise, qui est en décroissance.

Pour expliquer cette tendance, elle évoque l'apparition de centres de conditionnement physique un peu partout à Regina, et que les clientes veulent essayer de nouvelles choses.

L’entreprise Curves, dont le premier centre a ouvert en 1992 au Texas, exploite le principe de travailler tous les groupes musculaires dans un circuit de 30 minutes.

L’un des centres de Regina est associé à l’entreprise américaine de perte de poids Jenny Craig.

De son côté, le président-directeur général de la Chambre de commerce de Regina, John Hopkins, admet que la concurrence est féroce dans le milieu des centres de conditionnement physique dans la capitale, surtout depuis que de plus grandes entreprises y ont fait leur apparition.

Selon lui, pour survivre, les entreprises locales doivent rester au courant des tendances, être à l’écoute de leurs membres et se tailler une niche dans le marché.

Et les droits des consommateurs?

Dans la foulée de la fermeture de Ladies California Fitness, les abonnements des clientes ont été récupérés par une autre entreprise du domaine, Evolution Fitness.

Dans sa lettre, Tracy Thompson indique qu’elle travaille à une transition pour les membres de Curves, mais elle ne précise pas si les abonnements seront transférés à un autre centre.

Il faut toutefois garder à l’esprit qu’un consommateur des services d’un centre de conditionnement physique a le droit d’annuler son abonnement sous certaines conditions.

La loi indique qu'un client est en droit d'annuler un contrat si un changement substantiel y est apporté, selon Eric Greene, de la section de protection des consommateurs du gouvernement de la Saskatchewan, la Financial and Consumer Affairs Authority.

Pour ce qui est des services « Femmes seulement », quelques centres de Regina offrent des services spécifiques aux femmes, sans toutefois leur être dédiés exclusivement.

Plus d'articles