Retour

Fermeture de guichets automatiques : des propositions faites à Desjardins

Le député de Rimouski, Harold Lebel et le préfet de la MRC de Kamouraska, Yvon Soucy, se disent satisfaits des discussions qui se sont déroulées lundi à Québec dans le cadre de la commission parlementaire sur l'accès aux services financiers en région.

Le député Lebel affirme que plusieurs solutions ont été proposées pour contrer la fermeture de comptoirs de services des institutions financières dans les milieux ruraux.

Même s'il s'est dit ravi que l'Assemblée nationale se penche sur ce dossier, Harold Lebel précise que le travail n'est pas terminé. Il estime qu'un suivi devra être fait auprès des institutions financières pour s'assurer que les propositions énoncées pendant la commission parlementaire ne restent pas lettre morte.

Québec doit s'impliquer davantage, selon la FQM

Le préfet de la MRC de Kamouraska, Yvon Soucy, a également participé aux discussions en tant que vice-président de la Fédération québécoise des municipalités.

Il estime que le gouvernement doit mettre en place un chantier pour assurer la pérennité des services de proximité, en plus d'étudier les effets concrets de la diminution des services financiers en région.

Qui plus est, il suggère à Desjardins d'établir un protocole pour mieux accompagner les communautés qui voient leurs services bancaires disparaître.

« Nos communautés ne sont pas sufisamment préparées ou pas préparées du tout », souligne M. Soucy. « Les moyens d'atténuation proposés par Desjardins selon nous ne correspondent pas toujours aux besoins de nos citoyens », déplore-t-il.

Il ajoute que Desjardins doit discuter davantage avec les élus pour trouver des solutions adaptées à chacun des milieux. Il affirme également qu'il fonde beaucoup d'espoir sur le projet-pilote mis sur pied par Desjardins et la FQM pour contrer la perte des guichets automatiques en région.