Après avoir retardé l'échéance, Produits forestiers Résolu (PFR) fermera sa machine à papier numéro 9 le premier septembre pour une durée indéterminée.

Quelque 85 travailleurs seront ainsi mis à pied.

Cette machine fabriquait annuellement 75 000 tonnes de papier. Elle avait obtenu un sursis en mars dernier en raison de la fermeture d'une usine concurrente aux États-Unis.

La compagnie justifie sa décision en invoquant la faiblesse du marché.

« Le déclin de la demande du papier est là. Les pressions que certains groupes activistes font sur certains clients, elles sont là. Les problématiques entourant l'accessibilité et les coûts de la fibre sont aussi présentes », soutient le porte-parole de PFR, Karl Blackburn.

Il ajoute toutefois que des discussions sont en cours avec le gouvernement du Québec pour tenter de maintenir la production au-delà du 1er septembre.

Du côté du syndicat CSN, le président Jean-Pierre Lebel indique que la nouvelle a créé une onde de choc parmi les travailleurs.

Il mentionne que la déception est immense pour les employés qui ne s'attendaient pas du tout à cette annonce.

Plus d'articles

Commentaires