Retour

Fermeture de magasins Sears : possibilités de diversification dans de petites municipalités

La fermeture de plusieurs magasins Sears pourrait s'avérer bénéfique dans certaines communautés comme à Chatham-Kent, dans le sud-ouest de l'Ontario, où le grand magasin a annoncé qu'il mettrait la clé sous la porte il y a déjà plusieurs mois.

Le magasin Sears du centre-ville de Chatham-Kent est situé dans la rue commerçante principale de la municipalité. Ce qui aurait pu être un coup dur pour le centre commercial qui l’abrite s’annonce plutôt comme une chance de se moderniser et de diversifier l’offre.

Pour Lynn O’Brien, directrice générale du centre commercial Downtown Chatham Centre, ce départ fait partie du cycle économique.

« Si on regarde en arrière Woolworths est devenu Woolco qui est devenu Walmart. C’est comme ça que le commerce de détail évolue. De nouveaux commerçants vont entrer sur le marché, d’autres vont disparaître », souligne-t-elle.

Elle estime que la disparition du grand magasin est l'occasion de faire peau neuve. L’annonce de sa fermeture plusieurs mois à l'avance a d'ailleurs permis de planifier pour trouver de nouveaux locataires. Le centre commercial veut maintenant mettre l’accent sur le mélange de services et de petits commerces plutôt que sur de grandes enseignes.

À la Chambre de commerce de Chatham-Kent, on reconnaît que le départ de Sears est un coup dur qui pourrait avoir un effet négatif sur l’emploi, mais on refuse de baisser les bras.

« Aussi triste que cela puisse être, explique Gail Hundt, cela nous amène de nouveaux défis et c'est positif », explique Gail Hundt, présidente de la chambre.

Le taux de chômage baisse depuis plusieurs mois dans la municipalité, précise par ailleurs Mme Hundt qui pense que cela va permettre de déplacer de la main-d'oeuvre vers d'autres secteurs.

Renouveler le centre-ville

Selon Lynn O’Brien, ce changement pourrait aussi signifier un renouveau pour le centre-ville. Plusieurs commerçants ont déjà investi pour moderniser leurs installations, souligne-t-elle, et de nouveaux joueurs ont également fait leur apparition. Une micro-brasserie s’est notamment installée dans le quartier.

« Nous avons dépensé beaucoup d’argent pour moderniser nos installations pour nous préparer. Il va y avoir de nouveaux trottoirs au centre-ville. Je pense que ce sera l’endroit où les gens vont vouloir être dans l’avenir », note-t-elle.

La disparition prochaine du principal grand magasin de la municipalité ravive aussi l'intérêt des résidents pour les petites boutiques spécialisées, indique Mme Hundt.

Le magasin Sears de Chatham-Kent fait partie des 59 magasins qui fermeront dans les prochains mois au Canada. Environ 2900 personnes perdront leur emploi.

Plus d'articles

Commentaires