Retour

Fermeture surprise d'un restaurant Houston à quelques jours des fêtes

Les employés du restaurant Houston du boulevard Laurier, à Québec, se sont cogné le nez à une porte close, dimanche matin. L'établissement était pourtant ouvert encore samedi soir. Sans préavis, la direction a fait parvenir une cessation d'emploi à tous ses employés le jour même de la fermeture.

Dans le courriel envoyé aux employés, dont Radio-Canada a obtenu copie, la direction explique que le restaurant a été fermé pour « des motifs économiques ».

« La compagnie vous versera la totalité de votre salaire et des journées de vacances accumulées qui vous sont dues », assure-t-on aux salariés.

Des employés joints au téléphone étaient tous désemparés de perdre leur emploi aussi subitement à quelques jours des fêtes. Ils espèrent que leurs dernières semaines de travail leur seront payées, surtout que certains d'entre eux avaient de nombreuses heures de travail accumulées.

Le restaurant Houston avait ouvert ses portes en avril 2015 et pouvait accueillir près de 300 clients.

La direction de l'hôtel Quartier, situé dans le même immeuble, a elle aussi été surprise par la fermeture soudaine de l'établissement, mais n'a pas voulu commenter la situation.

Quatre poursuites judiciaires

Le propriétaire du restaurant, Louis Drolet, a defrayé les manchettes en avril dernier en raison de quatre poursuites totalisant 600 000 $ intentées contre lui pour des travaux impayés.

Un ancien gérant reproche aussi à l'homme d'affaires de l'avoir congédié sans raison après qu'il ait demandé un congé de paternité. Cette cause doit d'ailleurs être entendue devant la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail.

Louis Drolet n'a pas donné suite à nos demandes d'entrevue.

Plus d'articles

Commentaires