Retour

Fermeture temporaire de la papetière de Baie-Comeau : entre déception et optimisme

Plusieurs acteurs politiques et économiques de Baie-Comeau déplorent la fermeture temporaire de la papetière Résolu.

Le représentant national d'Unifor, Martin Dugas, souligne que les employés de Produits forestiers Résolu accueillent avec beaucoup de déception la fermeture temporaire de l'usine de Baie-Comeau.

Il précise que la production de papier journal est en baisse partout dans le monde et que la compagnie doit envisager d'autres options pour assurer son avenir. Il ajoute que le port commercial de Baie-Comeau offre des « possibilités extrêmement intéressantes ».

Réactions politiques

Le maire Claude Martel affirme que la Ville de Baie-Comeau a participé à assurer la stabilité de l'usine. Il s'attend à ce que les ressources forestières de la Côte-Nord demeurent dans la région.

De son côté, le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, espère encore une modernisation des installations de Résolu. Il craint que de nombreux travailleurs quittent la région si la papetière de Baie-Comeau ferme définitivement dans un avenir rapproché.

Du 17 juillet au 17 août, 228 employés de la papetière seront en arrêt de travail en raison du déclin de la demande mondiale pour le papier journal.

D'après les informations de Marlène Joseph-Blais

Plus d'articles

Commentaires