Retour

Fêter la canneberge malgré la baisse de production

Pour une deuxième année, la municipalité de Saint-Lucien, où se trouvent trois grandes cannebergières, organise le festival du petit fruit rouge. Le tout dans un contexte où la récolte s'annonce plus maigre que l'an dernier. Bien des producteurs espèrent que la rareté fera monter le prix de la canneberge.

« Avec la rareté viennent aussi les prix un peu plus élevés alors on l'espère pour cette année », dit le président-directeur de l'entreprise Canneberge LS, Kevin Conolly.

Au début de la récolte, les producteurs parlaient d'un rendement de production pouvant chuter de 25 % cette année. Ils pensent dorénavant que la baisse pourrait atteindre 40 %.

Le manque de main-d'oeuvre rend la récolte plus difficile. Celle-ci se poursuit encore pour quelques semaines.

Les producteurs pensent néanmois qu'ils pourraient s'en tirer dans un contexte où depuis quelques années, l'offre excède la demande. D'ailleurs le festival de la canneberge est en partie né de ce besoin de faire connaitre le petit fruit et d'en rappeler les attributs.

Un festival populaire

600 personnes ont pris part au Festival de la canneberge de Saint-Lucien samedi. C'est assez pour fracasser le record de la première année de festivités.

Les festivaliers ont pu goûter aux produits dérivés du petit fruit, rencontrer les artisans et visiter les producteurs.

D'après les informations de Rebecca Martel

Plus d'articles

Commentaires