Retour

Finances de la province à la mi-année : un déficit d’un milliard est prévu

Le déficit mis à jour mardi par le ministre inclut un montant de 235,5 millions de dollars qui a été enregistré dans les états financiers de la province, à la suite d’un surplus observé à la Commission des accidents de travail pour l’année 2015.

Le ministre Doherty a précisé que les revenus en provenance des taxes ont diminué de 400 millions de dollars, en comparaison avec ce qui était prévu dans le budget présenté au mois de juin.

Les bas prix du pétrole et de la potasse continuent de faire mal à l’économie de la province, d’après Kevin Doherty. Les investissements du secteur minier ont aussi diminué. Le gouvernement donne comme exemple le fait que le nombre de nouveaux sites de forage dans la province a chuté depuis 2014.

L’état des finances à la mi-année force le gouvernement à prendre des mesures de restrictions budgétaires qui permettront d’économiser 217 millions de dollars. Parmi ces mesures, on retrouve un gel des embauches au sein de la fonction publique, excepté pour les cas qui sont considérés comme étant essentiels. Le ministre des Finances devra également contrôler les dépenses du gouvernement ainsi que le coût de la main-d’oeuvre.

« Les revenus du gouvernement sont à la baisse et l’utilisation des services est à la hausse… la population de la province a augmenté. Il y a plus d’enfants dans les écoles et plus de gens ont accès aux services de santé », a commenté le ministre Doherty.

Finalement, à la mi-année, les revenus totaux anticipés de la province seraient de 13,7 milliards de dollars, soit une réduction de 321,6 millions en comparaison avec le budget de juin dernier.