Retour

Formation de guides pour le tourisme automnal à l’Î.-P.-É.

Le tourisme d'automne se porte tellement bien à l'Île-du-Prince-Édouard que l'Association de l'industrie touristique de l'Île (TIAPEI) formera 20 guides additionnels, particulièrement pour accueillir et diriger les passagers à bord des bateaux de croisière.

Le nombre de touristes augmente d’année en année depuis quatre ans, à l’Île. L’an dernier, il s’est vendu plus d’un million de nuitées dans les différents hébergements de la petite province.

Et le succès de l’industrie se prolonge de plus en plus après la saison estivale, grâce aux bateaux de croisières qui s’arrêtent au port de Charlottetown. Quatre-vingt-douze navires sont attendus d’ici le mois de novembre, ce qui représente 117 000 visiteurs.

« Nous avons besoin de plus de guides touristiques pour desservir cette clientèle », affirme Kevin Moufflier, le président-directeur général de TIAPEI. « Il faut pouvoir diriger ces visiteurs d’un bout à l’autre de l’Île en leur offrant des expériences dans différents coins de la province. »

L’organisme a développé une formation de concert avec Skills PEI. Elle recevait les demandes d’inscriptions mardi. Pour être admissibles, les candidats devaient être chômeurs ou travailleurs à temps partiel.

Les candidats choisis suivront une formation de trois semaines qui commencera la semaine prochaine.

Kevin Moufflier s’attend à ce que l’industrie touristique de sa province connaisse une cinquième année de croissance en 2018. Son succès fait boule de neige, dit-il : le phénomène du bouche-à-oreille fait en sorte qu’il arrive un nombre sans cesse croissant de visiteurs à l’Île.

Avec des informations de Nakshi Pandit, CBC