Retour

Forum géoscientifique du Yukon : lueur d'espoir malgré les difficultés

Plus de 400 délégués se sont rencontrés à Whitehorse au cours des derniers jours. Un signe que les choses vont aller en s'améliorant, selon Mike Burke, le président de la Chambre des mines du Yukon qui organise l'événement.

Le ralentissement a été extrêmement long, mais il y a de la lumière au bout du tunnel pour certains projets. L'achat par Goldcorp de la minière Kaminak et de la propriété Coffee [...] Ce n'est pas un revirement, mais un pas dans la bonne direction.

Mike Burke, Chambre des mines du Yukon

Le président soutient par ailleurs qu'il faut des années avant de voir une mine prête à entrer en production et qu'il faut donc que l'industrie au Yukon continue le travail dans les années moins fastes.

« Parfois, poursuivre l'exploration et la recherche de nouveaux dépôts miniers pendant que le cycle minier est bas et que le prix des commodités à la baisse s’avère être une bonne stratégie », commente-t-il.

Manque d'infrastructures au Nord

Le vice-président de l'Association minière du Canada, Brendan Marshall, conférencier au Forum géoscientifique, rappelle toutefois que le Nord a des obstacles de taille pour le développement de mines. L'isolement géographique et le manque d'infrastructures font en sorte qu'il en coûte, dit-il, de deux à deux fois et demie plus cher pour développer un gisement dans les territoires qu'au sud du pays.

Brendan Marshall suggère donc de faire appel à la Banque de l'infrastructure du Canada, qui dispose d'un fonds de 35 milliards de dollars, dont deux milliards pour le Nord, annoncés plus tôt ce mois-ci et qui offre plusieurs mesures d'investissement pour redresser la situation de l'infrastructure au pays.

Il pourrait s'agir d'un événement marquant ou d'un point de référence que l'on pourra identifier comme décision marquante pour l'essor du Nord. C'est du moins mon souhait.

Brendan Marshall. v-p, Association minière du Canada

Un exercice de relations publiques

Le Forum géoscientifique du Yukon est également l'occasion de présenter aux Yukonnais une industrie souvent peu connue du grand public. Le président de la Chambre des mines, Mike Burke, affirme que l'événement compte pour ce faire de plus en plus d'activités familiales.