Retour

Gel des salaires en 2017 accepté par les députés saskatchewanais

Alors que le gouvernement vient de présenter une mise à jour de ses finances sous le signe du déficit, les députés des deux partis politiques renoncent à l'augmentation de salaire qui leur est offerte chaque année. Ce gel de salaire a été accepté pour un an.

Cette augmentation annuelle existe depuis une dizaine d’années. Un comité indépendant avait alors recommandé que les députés reçoivent une augmentation de salaire équivalent au montant de l’inflation de l’année précédente.

« Je pense que ça aurait été difficile pour les députés des deux partis de demander aux employés de la fonction publique de subir un gel de salaire, si les députés, eux, recevaient une augmentation indexée à l’indice du coût de la vie », a affirmé le ministre de l’Économie Jeremy Harrison, mercredi lors d’un point de presse.

Lors de la présentation de son rapport de la mi-année financière mardi, le ministre des Finances a annoncé une série de mesures de restriction budgétaire totalisant 217 millions de dollars. Le gel des embauches et le contrôle du coût de la main-d'oeuvre font partie de ces restrictions.

Le député du Nouveau Parti démocratique Warren McCall a lui aussi indiqué que devant la situation financière de la province, ses collègues et lui n’auraient pu faire autrement que d’accepter ce gel d’un an.

En avril 2016, les députés ont obtenu une augmentation de 1,6 %. Le salaire de base des députés est de 96 183 $. Le salaire du premier ministre est de 166 137 $.