Retour

Gespeg va exploiter tous ses quotas de pêche

La communauté micmaque de Gespeg compte exploiter la totalité de ses quotas de pêche.

Le coordonnateur des pêches par intérim de la communauté, Clément Bernard, en a fait l’annonce lors d’une conférence au congrès Pêche et innovation de Gaspé.

Il s’agit d’un projet qui évolue depuis deux ans. Autrefois, la communauté louait un quota de pêche, notamment pour le concombre de mer.

« On a décidé de le pêcher nous-même et de faire des améliorations à notre bateau », signale Clément Bernard.

La communauté a aussi augmenté le quota de crevettes.

Actuellement, l’industrie des pêches génère environ 3,5 millions de dollars en revenus par année pour Gespeg, selon le coordonnateur.

La communauté compte développer davantage ce secteur. Elle forme des membres pour qu’ils deviennent des aides et des capitaines.

Elle vise aussi, d'ici quatre à cinq ans, la transformation et la mise en marché des produits de la mer.

Clément Bernard croit que ces projets pourraient augmenter les revenus de 10 à 15 %, en plus de créer une quinzaine d’emplois supplémentaires. L’industrie des pêches dans la communauté emploie 30 personnes.

À court terme, Gespeg va investir environ 700 000 $ pour moderniser sa flotte de bateaux.

Elle pêche le concombre de mer, le homard, le crabe des neiges, la crevette et le flétan.

Plus d'articles

Commentaires