Retour

GM doit réagir aujourd’hui à la dernière offre des travailleurs en grève à Ingersoll

Le syndicat des 2500 travailleurs en grève à l'usine de General Motors à Ingersoll, en Ontario, dit avoir eu des pourparlers « constructifs » avec le constructeur automobile, à son siège social à Détroit.

Unifor ajoute que l'entreprise doit répondre, d’ici 18 h vendredi, à sa dernière proposition contractuelle.

Les négociations avaient repris mardi.

Les syndiqués sont en grève depuis le 17 septembre.

Sécurité d’emploi

Unifor demande un engagement par écrit de GM, assurant que l’usine d’Ingersoll sera le principal producteur du modèle de VUS Equinox, qui est aussi assemblé au Mexique.

Les travailleurs ontariens s’inquiètent pour l’avenir de leur usine, GM ayant transféré au Mexique la production d’un autre modèle, le Terrain, plus tôt cette année.

Plus d'articles

Commentaires