Retour

Google et Android Wear s'invitent chez Apple

L'informatique vestimentaire vient de devenir beaucoup plus accessible pour les propriétaires de téléphones Apple. Android Wear, le système d'exploitation mobile conçu par Alphabet (Google) pour technologies portables, est désormais compatible avec les iPhone et l'environnement iOS. L'application est déjà disponible dans l'App Store d'Apple.

Un texte de Janic Tremblay

La montre de la compagnie à la pomme va maintenant avoir des concurrentes aux fonctions plus limitées, mais néanmoins intéressantes et surtout bien moins coûteuses!

Pas pour toutes les montres avec Android Wear!

Première précision importante, en principe, il n'y aura pas de rétrocompatibilité. Seulement les montres Android de dernière génération pourront être jumelées avec un iPhone. On pense ici aux nouvelles moutures des compagnies Huawei, LG, Asus ou Motorola qui doivent être commercialisées très prochainement.

Cependant, le magazine en ligne The Verge rapporte avoir réussi à jumeler un iPhone avec une Motorola 360 de première génération. D'autres utilisateurs sont aussi parvenus sans peine à jumeler d'autres types de montres Android.

Impossible de dire pour le moment si cette possibilité est là pour de bon.

Moins de fonctions qu'avec une montre d'Apple, mais pour bien moins cher

Une fois que la montre Android est synchronisée avec un iPhone, il devient possible de regarder qui appelle quand le téléphone sonne, de consulter ses messages ou les notifications issues de diverses applications. Certaines fonctions d'Android Wear liées à la santé comme les podomètres ou les cardiofréquence-mètres deviennent aussi accessibles. Google peut également être interrogé ou programmé à partir du poignet.

Il semble toutefois impossible d'appeler avec sa montre ou de répondre avec de courts messages textes comme c'est le cas avec une montre d'Apple. Il n'est pas non plus envisageable d'installer de nouvelles interfaces développées par des tiers non autorisés sur l'App Store d'Apple.

Il faut aussi savoir que les montres Android ne sont pas pourvues de la technologie Force Touch et n'ont pas été mises au point avec le seul iPhone en tête comme c'est le cas chez Apple. L'intégration ne sera donc pas aussi complète.

Mais les montres Android présentent deux grands avantages : leur prix et leur diversité. Au Canada, la version la plus abordable de la montre d'Apple se détaille 449 $. C'est environ deux fois plus cher qu'une Moto 360! Par ailleurs, de nombreuses compagnies ont adopté Android Wear. Les utilisateurs peuvent donc choisir selon leurs préférences des modèles de plusieurs couleurs ou formes.

Des mauvaises nouvelles pour Pebble

La grande perdante du jour risque d'être la petite compagnie Pebble, dont les montres développées grâce à d'importantes campagnes de sociofinancement étaient les seules à être compatibles à la fois avec un iPhone et un téléphone Android.

Les montres Pebble Steel sont efficaces, ont un certain style et leur pile dure plusieurs jours. Mais leur écran n'est pas tactile et est loin d'être aussi beau que leurs concurrentes mises au point par de grandes compagnies. Elles offrent aussi moins de fonctions. Il est maintenant très probable que certains consommateurs leur préféreront des montres Android.

Plus d'articles

Commentaires