Retour

Grands Lacs : la saison de navigation devancée

La saison de navigation débutera le 20 mars, soit cinq jours plus tôt que prévu, en raison de l'absence de glace sur les Grands Lacs. Entretemps, les cargos devront patienter aux écluses de Cornwall, dans l'Est ontarien avant d'amorcer leur périple vers le nord-ouest de la province.

La dernière saison fut exceptionnelle selon le directeur de l'Autorité portuaire de Thunder Bay, Tom Heney.

La moyenne des marchandises qui ont transité par le port est de 9 millions de tonnes, alors que dans le passé cette moyenne atteignait à peine les 7 millions de tonnes.

Tom Heney, directeur de l'Autorité portuaire de Thunder Bay

En juin 2014, les brise-glaces étaient encore en activité à la tête du lac Supérieur au grand désespoir des armateurs. Cette fois, les cargos sont prêts à être chargés et à traverser les écluses de Sault-Sainte-Marie au Michigan.

« Le premier bateau qui arrivera au port apporte une cargaison de transformateurs géants destinés à Manitoba Hydro en provenance d'Europe », précise Tom Heney.

Les premiers navires à quitter Thunder Bay seront chargés de grains, ensuite ce sera le transport du charbon et de la potasse. Pour terminer, les plus grosses pièces pour les éoliennes à destination de l'Ouest canadien seront déplacées par cargo.

Le président de l'Autorité portuaire de Hamilton, Ian Hamilton, est très optimiste pour la saison qui s'amorce.

Nous prévoyons un début de saison exceptionnel.

Ian Hamilton, président de l'Autorité portuaire de Hamilton

Depuis trois ans, le Port de Hamilton poursuit aussi son expansion avec la construction de nouveaux hangars.

Avec les informations de Claude Gagnon

Plus d'articles