Retour

Grève au casino Caesars : quels liens à faire avec les casinos de Las Vegas?

Alors que les employés du casino Caesars de Windsor sont en grève depuis presque deux mois, près de 25 000 employés des casinos à Las Vegas pourraient eux aussi entrer en grève à compter du 1er juin.

Un texte de Isabelle Corriveau

C’est ce qu’a annoncé le syndicat Culinary Union, qui représente des milliers d’employés de 24 casinos différents dans l’État du Nevada. Lors d’un vote cette semaine, les employés ont autorisé la tenue d’une grève à partir du 1er juin, si une entente de principe n’est pas ratifiée.

Quels impacts pour Windsor?

Dave Cassidy, président de la section locale 444 du syndicat Unifor suit de près la situation à Las Vegas.

Selon Gilles LeVasseur, professeur en gestion et droit à l'école Telfer de l'Université d'Ottawa, si les employés de Culinary Union entrent en grève, cela mobiliserait les employés du casino de Windsor.

Les enjeux sont-ils différents?

Dans les deux cas, les employés cherchent à améliorer leurs conditions de travail et à obtenir davantage de leurs employeurs.

Utilisation des nouvelles technologies

Un des enjeux principaux pour les employés américains est celui de l’automatisation des tâches. Selon le communiqué de presse publié par le syndicat Culinary Union mardi, « les employés sont en faveur des innovations qui améliorent les emplois, mais s’opposent à l’automatisation quand elle ne fait qu’éliminer des emplois ».

Larry Savage, professeur au département de relations de travail à l’Université Brock, pense que les nouveaux employés du casino vont vouloir se battre davantage pour conserver leur emploi, étant donné qu’ils sont les derniers à avoir été embauchés et que leur emploi est plus précaire à cause des technologies.

Harcèlement sexuel

Selon le communiqué de presse de Culinary Union, un des enjeux qui sera négocié dans le nouveau contrat concerne le harcèlement sexuel. Pour M. LeVasseur, cette question est plus significative pour les employés américains et il est possible d’observer un changement graduel de culture.

Même si la situation n’est pas parfaite au Canada, M. LeVasseur estime que les Canadiens sont plus conscients de cette problématique qui serait propre à la culture des casinos américains.

Sans être en mesure de confirmer quand les négociations officielles reprendront, Dave Cassidy dit qu'il parle avec les divers partis pour faire avancer les choses. « Mon but principal est de faire retourner les membres du syndicat au travail avec une entente de principe qui soit juste et équitable et qui les satisfassent », explique-t-il.

Plus d'articles