Retour

Grève évitée dans les CPE : une entente qui a pris tout le monde par surprise

« On est très très surpris, on ne s'attendait pas à ça. » La présidente du syndicat régional des travailleuses et travailleurs en CPE du Coeur-du-Québec CSN, Dominique Jutras, a avoué au micro de Facteur matinal que l'entente de principe conclue hier soir a pris tout le monde par surprise.

« On nous l’a appris vers 23 h hier soir », a raconté Dominique Jutras. « Nous avons enclenché les chaînes téléphoniques pour joindre les déléguées, pour qu’elles-mêmes appellent les travailleuses pour leur dire que la grève prévue avait été annulée. »

Dominique Jutras ne connaît pas les termes de l’entente de principe signée tard hier soir. Elle en prendra connaissance le 14 novembre prochain, alors que les bureaux régionaux du syndicat des travailleuses et travailleurs en CPE de la CSN se rencontreront en conseil fédéral.

La menace de grève levée pour la CSN, mais pas pour la CSQ

La convention collective des travailleuses en CPE est échue depuis 2015.

Les principaux points de friction dans le cadre des négociations étaient le régime de retraite et le temps de préparation pédagogique.

Pour l’instant, il n’est plus question de grève en ce qui concerne les travailleuses et travailleurs en CPE affiliés à la CSN.

Celles et ceux qui sont affiliés à la CSQ sont toutefois toujours en négociations concernant le renouvellement de leur convention collective. Les quelque 2500 travailleurs se sont dotés d’un mandat de grève de trois jours.

Plus d'articles

Commentaires