Retour

Groupe Bouffard acquiert de Gaudreau Environnement

La collecte des matières résiduelles change de main au Bas-Saint-Laurent. Groupe Bouffard, de Matane, achète l'ensemble des actifs bas-laurentiens de Gaudreau Environnement.

Un texte de Catherine Poisson, avec la collaboration de Brigitte Dubé

Groupe Bouffard a conclu une entente de principe pour acheter l'ensemble des installations de Gaudreau Environnement à Saint-Pascal, Rivière-du-Loup et Rimouski. L'entreprise matanaise effectue déjà la cueillette et le tri des matières recyclables en Gaspésie, au Bas-Saint-Laurent et sur la Côte-Nord.

Tous les emplois seront conservés. Certains pourraient même être créés, puisque la transaction va permettre au groupe Bouffard de développer ses activités dans la région.

« C'est sûr que ça va apporter un volume et une effervescence, prévoit Dominic Bouffard, président de Groupe Bouffard. On va voir vraiment comment on intègre la transaction, les opérations. Ça peut arriver qu’il y ait des créations d'emplois, dépendamment des projets qu'on va avoir dans différentes régions, mais ce qu'on veut, c’est garder des emplois actuellement. »

Comme l'entreprise de Matane conserve les emplois de Gaudreau Environnement, le nombre de ses employés passera de 165 à plus de 200.

La nouvelle a été aussi bien accueillie par le personnel de Gaudreau Environnement, qui cherchait à centraliser ses activités dans le centre du Québec.

« Vraiment, on recentre nos activités au centre du Québec pour être meilleurs dans ce qu'on fait, faire de meilleurs investissements, avoir de meilleurs débouchés pour la matière résiduelle », commente Claude Charland, directeur général de Gaudreau Environnement. « Le personnel a pris la nouvelle d'une très bonne manière parce qu'ils connaissent bien les gens de Groupe Bouffard dans la région », ajoute-t-il.

L'industrie du recyclage est en crise depuis que la Chine, un important joueur, a fermé son marché à l'importation des matières recyclables. Groupe Bouffard a su traverser la tempête grâce à ses activités diversifiées dans le carton et l'acier.

Chiffrée en millions de dollars, la transaction devrait être finalisée le premier août.