Retour

Hausse de taxe à prévoir l’an prochain pour le Grand Sudbury

Une première ébauche du budget municipal de 2018 a été déposée mardi soir au conseil municipal. Le document de près de 500 pages recommande une augmentation de la taxe foncière de 3,5 %.

L’administrateur de la Ville, Ed Archer a expliqué que des efforts sont mis pour trouver le plus d’économies possibles à l’hôtel de ville, mais les partenaires financiers donnent de moins en moins.

Il s’attend à ce que le fédéral verse seulement 600 000 $ l’an prochain, soit environ 400 000 $ de moins que cette année.

Quant au gouvernement de l’Ontario, les politiques ont changé, explique-t-il.

« La province réduit sa participation au Fonds de partenariat avec les municipalités (FPMO), soit l’équivalent d’environ un pour cent du taux de l’impôt foncier », dit M. Archer.

Pour une résidence évaluée à environ 230 000 $, cela se traduira par une hausse de 101 dollars en 2018.

Toutefois, il faut rajouter environ 7 % de plus, soit la portion que paient les contribuables pour l’eau et les égouts, si le conseil municipal accepte la proposition budgétaire telle que présentée par ses fonctionnaires.

Le budget comprend aussi une taxe spéciale d’un et demi pour cent pour payer les coûts de réparations de routes, soit l’équivalent de 2 750 000 $.

Pour les propriétaires de maisons, cela équivaudrait à 44 dollars par année.

« Actuellement, la Ville a besoin de 1,9 B $, pour financer ses infrastructures, explique le directeur des finances Ed Stankiewicz. Au cours de la prochaine décennie on s’attend à ce que ces besoins augmentent à 3,1 B $, si aucun impôt est prélevé. »

Les élus du Grand Sudbury débattront du budget au cours des prochaines semaines.

Son adoption finale est prévue le 12 décembre.

Avec les informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires