Retour

Hausse des mises en chantier au Canada en septembre

L'industrie de la construction résidentielle a connu un mois de septembre meilleur que prévu, révèlent les plus récents chiffres de la Société canadienne d'hypothèque et de logement (SCHL).

L'agence fédérale rapporte que le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier au Canada s'est situé à 220 617 en septembre, comparativement à 184 201 unités pour le mois d'août.

Les économistes tablaient plutôt sur un rythme annuel de 190 000 mises en chantier, selon Thomson Reuters.

Les chiffres mensuels annualisés de la SCHL correspondent au niveau où se situeraient les mises en chantier d'habitations advenant que le rythme annuel se maintienne pour une période de 12 mois.

La tendance des mises en chantier - qui effectue plutôt une moyenne des six derniers mois en supprimant l'effet des hauts et des bas saisonniers - se chiffrait à 199 503 en septembre, comparativement à 196 465 en août.

La SCHL indique que la hausse constatée en septembre est essentiellement attribuable à la construction de logements collectifs urbains, comme des maisons en rangée, des condominiums et des appartements.

Cela est particulièrement vrai au Québec, où le nombre désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d'habitations a bondi de 30 917 en août à 41 198 en septembre.

Des gains au chapitre des mises en chantier sont aussi observés pour la Colombie-Britannique, les Prairies et la région de l'Atlantique.

En Ontario, ce nombre désaisonnalisé a plutôt fléchi, passant de 70 262 à 67 426 mises en chantier au cours du dernier mois, une situation qui s'explique par une baisse des mises en chantier d'édifices à logements à Toronto.

Entre janvier et septembre, un total de 134 387 logements ont été mis en chantier au Canada. À la même date l'an dernier, il y en avait eu 134 750.