Retour

Hausse des prix des maisons en Alberta, selon Royal LePage

Le prix des maisons et des condominiums remonte la pente à Calgary et à Edmonton, après deux années de récession, selon la firme immobilière Royal LePage.

Les marchés immobiliers de Calgary et d'Edmonton ont affiché leurs plus fortes hausses de prix sur 12 mois depuis la baisse du prix du pétrole, a déclaré Royal LePage.

Le prix moyen des maisons et des condominiums a augmenté de 4,4 % à Calgary et de 3,8 % à Edmonton sur une période d'un an, indique le rapport trimestriel de la firme immobilière publié jeudi.

Au 30 juin, le prix moyen d'une résidence était de 472 798 $ à Calgary et de 387 989 $ à Edmonton. Royal LePage prévoit que les prix continueront d'augmenter de concert avec la reprise économique.

Paul Blais, agent immobilier pour Re/Max à Edmonton, affirme que la croissance des prix dans l'immobilier est liée à la confiance que les acheteurs ont dans l’économie en général.

Il croit que l'augmentation du taux d’intérêt directeur de la Banque du Canada mercredi poussera les acheteurs indécis à prendre une décision sans trop tarder, par crainte d’une autre augmentation des taux d'intérêt.

Retour à la stabilité économique

« Avec la reprise de la stabilité économique dans la région, on s'attend à ce que les prix des maisons augmentent d’ici la fin de l'année », a déclaré Royal LePage. La firme prévoit une augmentation des prix de l'ordre de 5 % à Calgary, et de 2,5 % à Edmonton, d’ici la fin 2017.

À l'échelle du pays, les données provenant des 53 plus grands marchés du Canada indiquent que le prix d'une maison a augmenté de 13,8 % par rapport à l'année précédente, pour atteindre en moyenne 609 144 $ au deuxième trimestre, selon Royal LePage.

L'entreprise immobilière prévoit que le prix moyen national d'une maison augmentera de 9,5 % en 2017 pour atteindre 617 773 $.

Plus d'articles

Commentaires