Retour

Hausse du prix du boeuf : les marchés canadiens et américains liés

Financement agricole Canada prévoit une hausse du prix du bœuf à compter de l'été prochain malgré l'augmentation de l'offre dans l'industrie bovine au Canada, en partie à cause des exportations.

Les facteurs qui expliquent cette augmentation sont, entre autres, la très forte demande et la hausse du dollar canadien en raison d’une importante exportation de bœuf.

Selon Financement agricole Canada, si le dollar canadien vaut plus de 0,80  $ US, cela accroîtrait le risque d'augmentation du prix du bœuf sur le marché canadien, alors qu’un dollar plus faible aurait l’effet contraire.

Brian Lemon, directeur général de l'Association des producteurs de bœuf du Manitoba, trouve que cette augmentation est particulière parce que, normalement, « si le nombre de bovins augmente, le prix diminue ».

Il explique que, depuis 2015, le nombre de bovins a augmenté aux États-Unis. La demande, quant à elle, « est restée bonne, que ce soit en Amérique du Nord ou ailleurs, comme en Asie ». En raison des accords d’échange, la demande pour le bœuf canadien a continué d’augmenter, ce qui fait qu’on prévoit une augmentation du prix.

Les marchés canadien et américain du bœuf sont très liés. Vu que le nombre de bovins a augmenté aux États-Unis, leur exportation vers le Canada a aussi augmenté. Alors, même si le nombre de bovins canadiens est sensiblement le même depuis les dernières années, le nombre de bovins transformés est en hausse.

Bien que le prix soit à la hausse dans l’industrie du bœuf, Brian Lemon souligne que les prix dans les marchés mettront du temps à augmenter.