Retour

Huron Central Railway demande l'aide de la province pour assurer sa survie

La compagnie ferroviaire du nord de l'Ontario, Huron Central Railway (HCR), qui assure la liaison entre Sault-Sainte-Marie et Sudbury, dit se rapprocher d'une échéance cruciale pour sa survie et demande l'aide de la province.

HCR dit avoir besoin de 3,7 millions de dollars annuellement pendant cinq ans de la part de la province.

Cependant, si l’Ontario ne s'engage pas d’ici lundi, alors la compagnie affirme qu’elle ne pourra pas faire une demande de subventions au Fonds national des corridors commerciaux du gouvernement fédéral.

Des représentants de HCR disent avoir avisé les deux paliers de gouvernement de la situation de l’entreprise qui a besoin d’argent pour rénover ses infrastructures et maintenir son service.

Dans un email, ils précisent que « HCR a besoin de 46 millions de dollars sur cinq ans, incluant 5 millions de dollars qui viendront de HCR, pour assurer son avenir. Comme nous l’avons expliqué à maintes reprises, HCR est la seule option économique de transport pour Algoma et d’autres clients le long de la ligne ».

La ligne de chemin de fer sert surtout à transporter les matériaux des compagnies Algoma à Sault-Sainte-Marie, Domtar à Espanola et Eacom à Nairn Centre qui représentent 80 % de son chiffre d’affaires.

« Il faut que la province fasse en sorte que [HCR] puisse obtenir du financement des gouvernements provincial et fédéral, affirme le député néo-démocrate d’Algoma-Manitoulin, Michael Mantha, pour que des emplois soient conservés et que ces marchandises n’aient pas à circuler par la route. »

Sans subventions, la compagnie ferroviaire dit qu’elle devra cesser ses activités l’an prochain.

Plus d'articles

Commentaires