Retour

Hydro-Québec installera des bornes de recharge électrique dans l'Est ontarien

Hydro-Québec installera 22 bornes de recharge publiques pour véhicules électriques dans l'est de l'Ontario, a annoncé lundi matin son président-directeur général, Éric Martel. Il s'agit d'une première percée à l'extérieur de la province pour la filiale Circuit électrique de la société d'État.

Plus d'une douzaine de bornes seront installées à Ottawa, tandis que les autres le seront le long des autoroutes 401, 416, 417 et de la route 17. Les automobilistes y auront accès en 2017 dans les stationnements des épiceries Métro ou Food Basics ou des rôtisseries Saint-Hubert.

Ces nouvelles bornes permettront de « mieux répondre aux automobilistes québécois qui utilisent beaucoup ce corridor et aux automobilistes ontariens qui viennent souvent au Québec », a fait valoir M. Martel.

La filiale de la société d'État a décroché ce contrat de 1,41 million de dollars dans le cadre d'un projet de 20 millions déployé par le gouvernement ontarien afin de combler son retard en matière de véhicules électriques. Le Québec compte actuellement 10 000 véhicules électriques et rechargeables, contre environ 5800 pour l'Ontario.

C'est le gouvernement ontarien qui paiera les coûts reliés au déploiement des bornes, produites par le fournisseur de Circuit électrique, AddÉnergie. Elles utiliseront de l'énergie ontarienne, mais Hydro-Québec va conserver les revenus provenant de l'administration du système.  « À la fin, on va faire un certain bénéfice », assure M. Martel.

Le réseau déployé par Hydro-Québec compte en ce moment plus de 620 bornes de recharge dans 16 régions de la province et plus de 7000 membres.

Éric Martel soutient qu'Hydro-Québec est en discussion « avec d'autres provinces et d'autres États américains » pour installer d'autres bornes de recharge, particulièrement dans les corridors fréquentés par des automobilistes québécois.

Pour voir ce graphique sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Plus d'articles

Commentaires