Retour

Il faut de nouveaux pipelines, dit l'Association canadienne des producteurs pétroliers

La production du pétrole va augmenter au Canada et de nouveaux pipelines sont nécessaires pour approvisionner le marché mondial de façon sécuritaire et fiable, annonce l'Association canadienne des producteurs de pétrole dans ses dernières prévisions.

Actuellement, le réseau canadien de pipelines peut acheminer près de 4 millions de barils par jour, ce qui correspond à la production moyenne de 2015.

Or noir à vendre. Consultez notre dossier.

L'Association anticipe toutefois une augmentation de la production de pétrole de 28 % au cours des 15 prochaines années, faisant passer le nombre de barils de pétrole par jour de 3,8 millions en 2015 à 4,9 millions d'ici 2030.

L'Association prévoit aussi qu'il y aura 850 000 barils de plus de produits annuellement d'ici 2021 et prédit 700 000 barils additionnels entre 2021 et 2030. Ces augmentations vont excéder la capacité du réseau actuel des pipelines, souligne-t-elle. « La nécessité de construire de nouvelles infrastructures pour l'énergie au Canada est vraiment urgente », considère Tim McMillan, ajoutant que le Canada pourrait ainsi prospérer économiquement et mieux répondre aux besoins énergétiques du monde.

L'Association fonde ses prévisions sur une enquête faite auprès de ses sociétés membres qui transmettent leurs prévisions de production.

La croissance de production issue des sables bitumineux a en revanche diminué dans ce dernier rapport. D'ici 2030, les sables bitumineux devraient permettre de produire 3,7 millions de barils par jour, en baisse par rapport aux prévisions de l'an dernier, lorsque l'Association avait estimé qu'elle serait de 4 millions de barils par jour. Actuellement les sables bitumineux fournissent 2,2 millions de barils par jour.

Plus d'articles

Commentaires