Retour

Inquiétude face aux nouveaux acquéreurs de Pétrolia à Gaspé

Une dizaine de manifestants du Comité Ensemble pour l'avenir durable du Grand Gaspé ont fait un sit-in devant les bureaux de la Chambre de commerce jeudi matin.

Le groupe écologiste exige que l'organisme demande une rencontre avec les nouveaux acquéreurs de Pétrolia, la firme Pieridae Energy, afin de connaître ses intentions pour le site Haldimand numéro 4.

Pétrolia a été rachetée par la société albertaine à la mi-mai. Les manifestants ont souligné que la fracturation hydraulique n'a jamais été écartée par l'ancienne administration en vue d'une éventuelle exploitation, alors que le site se trouve à 350 mètres des maisons.

Mme Chartrand a rappelé que la Ville de Gaspé, le député Gaétan Lelièvre et la majorité de la population se sont déjà prononcés contre la fracturation hydraulique.

« Ce que nous disaient nos experts, c’est que, que ce soit avec ou sans fracturation, il y avait des risques pour l’environnement, rappelle également Lise Chartrand. Du méthane a déjà été retrouvé dans des puits résidentiels et des puits d’observation. Que Pétrolia parte ou pas, nous on reste avec une problématique environnementale. »

La Chambre de commerce et la compagnie vont recevoir un document officiel. Le comité leur donne jusqu’au 14 juin pour répondre, sans quoi des moyens de pression seront entrepris.

Interpellée à ce sujet, la Chambre de commerce n'a pas voulu accorder d'entrevue puisque selon elle, il n'y a rien de nouveau dans le dossier.

D'après les informations de Martin Toulgoat

Plus d'articles

Commentaires