À peine huit mois après avoir annoncé une expansion, le fabricant de produits horticoles Jiffy Products, de Shippagan, dans la Péninsule acadienne, confirme qu'il mettra à pied des travailleurs.

Le président de l’entreprise, Zoel Gautreau, explique que la perte d’un important contrat rend ces mises à pied nécessaires.

Il refuse d’en dévoiler le nombre.

En août dernier, Jiffy Products annonçait son déménagement de son usine actuelle à Shippagan aux installations de l’ancienne usine de textile Fils fins Atlantique, à Pokemouche.

L’usine de Pokemouche est deux fois plus grande que celle de Shippagan.

Zoel Gautreau affirme que le projet de déménagement tient toujours. Lorsqu’il a été annoncé, les gouvernements fédéral et provincial ont promis une aide de 4,8 millions de dollars pour sa réalisation.

La facture totale doit s’élever à 11,8 millions de dollars.

Au moment de l’annonce, Jiffy Products disait que le projet lui permettrait d’installer plus efficacement ses chaînes de production, ce qui se traduirait par des gains de productivité et une réduction des coûts d'exploitation

Plus d'articles

Commentaires