Retour

Kapuskasing : des fonds fédéraux pour l’entrepreneuriat francophone

Le gouvernement fédéral apporte un appui à l'entrepreneuriat francophone dans le nord de l'Ontario. Le député fédéral de Sudbury, Paul Lefebvre, a procédé à deux annonces de financement, mercredi matin, à la Fromagerie Kapuskoise, située à Kapuskasing.

Un texte de Francis Bouchard

La Société d’aide au développement des collectivités de North Claybelt s’est vue accorder 500 000 $ de FedNor pour continuer à offrir son initiative Entrepreneurs francophones Plus.

Celle-ci vise à aider les entrepreneurs francophones du nord de l’Ontario à agrandir leur entreprise et à créer de l’emploi pour les jeunes.

Les fonds permettent notamment aux gens d’affaires d’embaucher un jeune diplômé francophone, comme stagiaire, pour une période d’un an.

Les entrepreneurs peuvent aussi obtenir des fonds pour la promotion et pour développer de nouveaux produits et services.

Selon la directrice générale de la Société d’aide au développement des collectivités de North Claybelt, Linda Semczyszyn, le programme est très populaire depuis son début comme projet-pilote, il y a sept ans.

Des incubateurs d’entreprise

Le député libéral Paul Lefebvre a aussi annoncé un financement fédéral-provincial de 180 000 $ à l’Université de Hearst pour compléter la mise en place d’incubateurs d’entreprises.

Ces incubateurs baptisés « collaboratoires » sont situés dans ses locaux de Hearst et de Kapuskasing.

« Ce qu’on souhaite faire c’est appuyer les entreprises et les organismes communautaires dans le développement, dans l’idéation de projets en leur fournissant des équipes de travail interdisciplinaires, explique la rectrice intérimaire de l’Université de Hearst, Sophie Dallaire.

Les incubateurs se greffent à l’entreprise InnovaNor, mieux connue sous le nom de Centre régional de recherche et d’intervention en développement économique et communautaire (CRRIDEC).

Par ailleurs, l’Université de Hearst reporte la construction d’une serre de recherche en horticulture pour lequel du financement avait aussi été obtenu l’automne dernier.

Le partenaire principal de ce projet est l’entreprise La Maison Verte à Hearst.

Plus d'articles

Commentaires