Retour

Kathleen Wynne crie victoire après l'abandon par l'État de New York du « Buy American »

La première ministre de l'Ontario s'est dite « heureuse » d'annoncer que l'État de New York avait abandonné la disposition « Buy American » de son budget.

Le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, avait présenté un projet de loi qui aurait fait en sorte que toutes les entités publiques achètent tous les biens de plus de 100 000 $ US auprès de compagnies américaines.

Les législateurs américains ont toutefois conclu une entente vendredi qui n’inclut pas la Loi « Buy American ».

Kathleen Wynne a affirmé que le travail de son gouvernement pour influencer les Américains a porté ses fruits. Cela « montre qu’il y a une compréhension claire parmi les leaders politiques de l’État de New York de l’importance de nos partenariats pour nos deux économies », a-t-elle dit.

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland s’est aussi réjouie de cette « bonne nouvelle pour les travailleurs canadiens ». « Nous avons travaillé avec nos amis new-yorkais pour protéger notre prospérité commune », a-t-elle dit également sur Twitter.

Inquiétudes quant à l'ALENA

Kathleen Wynne se dit toutefois inquiète du protectionnisme américain et de l’incertitude par rapport à la renégociation prochaine de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Même s’ils vantent les mérites du libre-échange, la première ministre et Brad Duguid, le ministre du Développement économique, disent que l’Ontario voudra « protéger » certaines choses pendant ces discussions.

Kathleen Wynne dit avoir rencontré des chefs d’entreprises de l’Ontario qui ont des opinions différentes sur l’ALENA : alors que certains ne veulent rien changer, d’autres souhaitent des changements drastiques.

« En Ontario, notre secteur de l'automobile, nos secteurs de l’agriculture et de l’alimentation sont très liés au marché des exportations américain et très intégrés dans l’économie américaine, a-t-elle dit. Nous allons surveiller ces secteurs et nous donnerons notre avis au gouvernement fédéral à chaque étape. »

Kathleen Wynne doit se rendre dans l’Illinois lundi pour parler d’échanges commerciaux avec la communauté d’affaires et le gouverneur Bruce Rauner.

Elle a déjà rencontré les gouverneurs du Michigan et du Vermont et parlé aux gouverneurs de l’Ohio, de l’Indiana, du Wisconsin, du Colorado, du Mississippi, de l’Arkansas et du Tennessee.

Plus d'articles

Commentaires