Retour

Kathleen Wynne préoccupée par les droits de douane sur l'acier et l'aluminium aux États-Unis

La première ministre de l'Ontario a réagi jeudi après-midi après que le président américain, Donald Trump, eut indiqué qu'il annoncera la semaine prochaine l'imposition de droits de douane de 25 % sur l'acier et de 10 % sur l'aluminium.

« Cette annonce me préoccupe fortement », a affirmé Kathleen Wynne dans un communiqué jeudi après-midi, ajoutant que ce type de mesure pourrait avoir de « graves répercussions sur la main-d'oeuvre et les entreprises » canadiennes et américaines.

La première ministre ontarienne promet de se porter à la défense des travailleurs et des entreprises ontariens dans ce dossier. Elle presse Ottawa de faire de même.

Mme Wynne rappelle que le Canada et les États-Unis sont des partenaires et des alliés.

Elle rejette tout argument voulant que les importations d'acier et d'aluminium puissent constituer une menace à la sécurité nationale américaine.

L'an dernier, le président Trump avait ordonné la tenue d'une enquête sur l'impact des importations d'acier et d'aluminium sur la sécurité des États-Unis.

Le secrétaire américain du Commerce, Wilbur Ross, a estimé le mois dernier qu'il y a menace à la sécurité nationale. Il notait, par exemple, qu'une seule compagnie américaine produit présentement un alliage de haute qualité qui entre dans la fabrication des avions militaires.

En vertu d'une loi qui remonte à l'époque de la Guerre froide, le président américain peut limiter les importations ou imposer des droits de douane illimités pour des questions de sécurité nationale.

Avec des informations de La Presse canadienne