Retour

Kinder Morgan demande une exemption pour éviter des retards à Trans Mountain

Kinder Morgan Canada a demandé à l'Office national de l'énergie (ONE) de l'exempter d'une condition d'approbation du projet de prolongement de l'oléoduc Trans Mountain qui pourrait retarder son échéancier de construction.

L'entreprise veut être autorisée à installer des nattes dès que possible pour dissuader la reproduction des poissons avant la saison du frai afin éviter des retards qui pourraient aller jusqu'à un an.

L'Office national de l'énergie a indiqué à l'entreprise la semaine dernière qu'elle devait arrêter d'installer ces tapis dissuasifs en plastique parce qu'ils sont considérés comme des travaux de construction et que l'entreprise n'a pas encore obtenu toutes les autorisations pour mettre en branle la construction de son pipeline.

L'ONE a annoncé jeudi qu'il poursuit son évaluation et que l'équipe du projet Trans Mountain a suspendu ses plans d'installation de cinq autres tapis dissuasifs après en avoir installé huit.

Le projet d'expansion du pipeline Trans Mountain de 7,4 millions de dollars triplerait sa capacité de transport du pétrole entre l'Alberta et la Colombie-Britannique. Il fait face à une forte résistance de la part d'environnementalistes, de groupes autochtones et du gouvernement néo-démocrate de la Colombie-Britannique.

Plus d'articles

Commentaires