Retour

L’aéroport d’Halifax augmente sa capacité d’exportation du homard

L'aéroport international Stanfield, à Halifax, en Nouvelle-Écosse, a amélioré ses installations pour accélérer le processus d'exportation du homard vivant.

L’aéroport compte un espace supplémentaire de 17 000 mètres carrés pour le chargement des avions-cargos.

Bert van der Stege, vice-président de l’aéroport, souligne que le temps des Fêtes est la période la plus occupée de l’année pour l’exportation du homard et des fruits de mer. La valeur de ces exportations à l’aéroport l’an dernier a atteint 149 millions de dollars.

M. van der Stege explique que le nouvel espace de stationnement et de chargement des avions-cargos va permettre de transporter plus rapidement le produit à des clients pour qui la qualité et la fraîcheur sont primordiales. Les acheteurs sont en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.

L’aéroport a investi environ 5 millions de dollars pour améliorer ses installations. Les travaux nécessaires ont duré quatre mois. M. van der Stege estime que l’investissement sera rentabilisé parce que l’aéroport pourra accueillir plus d’avions-cargos.

Des marchandises d’une valeur totale de 447 millions de dollars ont été exportées en 2015 par l’entremise de l’aéroport d’Halifax. C’était une augmentation de 20 % comparativement à l’année précédente grâce en grande partie à une hausse de 57 millions de dollars des exportations de produits de la mer.

Plus d'articles

Commentaires