Retour

L'aide fédérale à l'industrie forestière redonne espoir dans la région

Plusieurs entreprises, élus et représentants syndicaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean se réjouissent de l'aide fédérale annoncée par Ottawa, jeudi, pour porter secours à l'industrie forestière. Ils attendaient avec impatience les garanties d'emprunt pour contrer les coups des tarifs douaniers imposés par les États-Unis.

Le président du syndicat de la scierie de Mistassini, Daniel Leblond, croit que sans la garantie de prêt, les entreprises qui produisent et transforment le bois n'auraient pas pu passer à travers la crise actuelle.

« La demande du Québec en entier était d'avoir un programme d'emprunt qui permettrait notamment à l'industrie d'avoir accès à ses ressources pour l'aider à mener cette bataille qui risque d'être longue et coûteuse », ajoute Karl Blackburn, le porte-parole de Produits forestiers Résolu.

Le Canada envoie un message clair aux États-Unis en investissant dans le développement de nouveaux produits et de nouveaux marchés selon eux. Cette nouvelle ligne directrice pourrait permettre au pays de mieux négocier une entente avec les États-Unis.

« C'est de l'innovation pure. Je suis content de l'annonce d'aujourd'hui. Monsieur Trudeau nous dit : '' Allez-y, soyez audacieux. On va vous accompagner '' », s'est réjoui le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin.

D'après les informations de Gilles Munger

Plus d'articles

Commentaires