Retour

L'Alberta veut renforcer ses liens commerciaux avec l'Asie

La première ministre de l'Alberta Rachel Notley entreprend une mission commerciale en Asie lundi pour renforcer les liens commerciaux de l'Alberta dans la région. Elle se rendra d'abord à Pékin, puis au Japon.

Rachel Notley sera notamment accompagnée du directeur de l'Institut chinois de l'Université de l'Alberta, Gordon Houlden.

Selon ce dernier, il est important pour l’Alberta de stimuler le commerce avec la Chine puisque l’Alberta dépend trop fortement des échanges avec les États-Unis.

« Le potentiel est tellement plus grand. La Chine est la deuxième plus grande économie de la planète », a-t-il déclaré.

Gordon Houlden affirme que les sables bitumineux, l'agriculture et les technologies de l'énergie verte sont des domaines clés où l'Alberta pourrait faire plus d'affaires avec la Chine.

Il ajoute qu'il est important pour les dirigeants politiques de faire ce type de voyages. « Si trop d'années passent ou si vous avez été le premier ministre, disons trois ou quatre ans, et vous n'avez pas rendu visite à votre partenaire commercial numéro deux, ça envoie le mauvais message », a-t-il conclu.

Plus d'articles

Commentaires