Retour

L’arrêt des trains secoue l’économie de Churchill

Le risque de perte d'emploi s'accentue à Churchill au Manitoba en raison de la fermeture de sa seule voie ferrée provoquée par des inondations.

Cinq employés du Tundra Inn ont déjà perdu leur travail à cause de réservations annulées. « Cela nous brise le cœur », dit la propriétaire de l’hôtel, Belinda Fitzpatrick.

Les propriétaires du magasin de quincaillerie Home Building Centre ont indiqué par ailleurs que leurs 10 employés risquaient aussi de se retrouver au chômage.

« Nous savons que nous ne pouvons faire des affaires, parce que nous n’avons pas de matériel », indique Dale De Meulles, un des propriétaires de l'établissement.

Le trafic ferroviaire est interrompu depuis le 31 mai en raison d’une grosse fonte des neiges faisant suite à deux importants blizzards qui ont frappé Churchill en mars.

La compagnie américaine à qui appartient le chemin de fer, OmniTRAX, affirme qu'il faudra au moins un mois, voire plus, avant de pouvoir réparer les rails gondolés par l’eau.

Plus d'articles

Commentaires