Retour

L’économie et les feux de forêt font mal aux journaux de Fort McMurray

Après le quotidien Fort McMurray Today, qui a réduit sa production à deux éditions papier par semaine, c'est maintenant au tour du Fort McMurray Connect d'annoncer qu'il fermera ses portes.

L’hebdomadaire qui existe depuis 12 ans cessera sa publication en fin d'année. Il est également publié en ligne.

Selon son éditeur, Tim O’Rourke, 2016 a été une année difficile. « Nous avons eu le ralentissement économique quand le prix du pétrole a chuté. C’est sans compter les feux du mois de mai », souligne-t-il. Il y a donc moins de publicités pour faire vivre le journal, dit-il.

Pour le professeur en journalisme à l’Université MacEwan, Brian Gorman, ces journaux jouent un rôle vital dans la communauté. « Si vous enlevez ces publications, vous enlever une grande partie des habiletés des gens de la communauté à communiquer entre eux. »

Il ajoute par contre que les journaux régionaux doivent être plus innovateurs s’ils veulent survivre dans un monde numérique. De nombreuses publications n’ont pas réussi à concurrencer entre autres les baladodiffusions et les vidéos en ligne, croit-il.

Plus d'articles

Commentaires